Les actualités

- Stratégie de recouvrement
- Juridique
- Recouvrement de créances
- Comptabilité finance

La cession et le transfert de créances

La cession de créances est une modalité permettant à un fournisseur de se prémunir d’un défaut de paiement de son client. Elle permet de limiter le risque d’impayé. Notamment en cas de client insolvable alors que le ou les clients de ce dernier sont solvables.

Qu’est le chiffre d’affaires compensatoire ?

C’est le chiffre d’affaire à refaire pour compenser un impayé, et ce, sans aucune rentabilité, il s’agit seulement de revenir à la situation initiale comme si l’impayée n’avait jamais eu lieu.

Faut-il fixer des objectifs au service de relances Interne ?

La réponse est oui. L’expérience démontre que les entreprises qui fixent des objectifs à leurs services de relances interne, se font payer plus vite que celles qui ne se fixent pas d’objectif de tout. Vaut mieux avoir un objectif, que de ne pas en avoir. Cela permet quand même d’obtenir plus de résultats même si l’objectif n’est pas atteint.

Méfiez-vous des relations tripartites !

La relation tripartite est souvent source d’impayé et génère des tensions et des problèmes de recouvrement de créances. On rencontre ce type de relation le plus souvent dans le monde de la publicité, de l’édition et du bâtiment. C’est ainsi que le fournisseur se trouve être embarqué dans des histoires qu’il ne maîtrise pas.

Comment limiter le risque d’impayés ?

Il est difficile de totalement supprimer le risque d’impayés. Cependant, il est possible de limiter les retards de paiement grâce à la mise en œuvre de certaines pratiques.

Comment traiter les litiges clients?

Le client peut avoir un litige, nous ne contestons pas cela. En revanche le litige ne doit pas devenir le moyen de ne pas payer ses factures ou de payer ses factures en retard ou encore d’obtenir des avoirs supplémentaires.

Comment passer une créance par pertes et récupérer la TVA?

La comptabilité doit refléter une image fidèle de la situation réelle de l’entreprise. La description des opérations et des situations doit être adéquate, loyale, claire, précise et complète. Au nom du principe de prudence, il ne doit donc pas y avoir des écarts entre la réalité des comptes clients et la comptabilité.

Comment calculer le coût du recouvrement?

Le créancier qui a peu de dossiers prendra aussi peu de temps pour faire son choix selon la grille de commission des prestataires de recouvrement. Si un prestataire propose un taux de commission de 7% et l’autre 14% il y a de fortes chances que son choix s’arrête sur le moins cher des deux.

Le recouvrement de créances est un métier.

Il y a une différence entre faire quelque chose et en faire son métier.Au moment où le créancier identifie la difficulté sur un dossier, s’il ne fait pas intervenir un professionnel du recouvrement, il prend de très gros risques.

Appliquez les méthodes des sportifs de haut niveau

Dans le recouvrement de créances, prendre un bon départ est une obligation. Tel un sportif de haut niveau, vous ne pouvez gagner la course si vous prenez un mauvais départ. Si vous décidez de réclamez votre argent, alors décidez aussi de le réclamer en premier. Car, il n’y a guerre de différence entre réclamer son argent en 3eme ou en 4eme position et ne rien réclamer du tout.

Contactez nous

Economisez votre temps et déléguez le recouvrement de vos créances !
Happy businessman on the phone in front of laptop