+33 (0)1 53 20 12 76

COMMENT CALCULER LE COUT DU RECOUVREMENT ?

Le créancier qui a peu de dossiers prendra aussi peu de temps pour faire son choix selon la grille de commission des prestataires de recouvrement. Si un prestataire propose un taux de commission de 7% et l’autre 14% il y a de fortes chances que son choix s’arrête sur le moins cher des deux.

Pourtant les actions qu’un prestataire mettra en œuvre seront en corrélation avec ses propres espoirs de gains. Plus les espoirs de gains d’un prestataire seront élèves, plus il pourra mettre en œuvre d’actions visant à recouvrer la créance qui lui est confiée. Ce point mérite d’être souligné.

QUE CE QUE CELA IMPLIQUE ?

En cas d’échec : Si la créance  n’a pas pu être recouvrée par le prestataire à 14%, elle n’aurait de toute façon pas pu être recouvrée par le prestataire à 7%. Alors que le contraire n’est pas forcement vrai. En cas d’échec cela ne change pas grand-chose pour le créancier ; étant donné que le plus gros de la rémunération d’un prestataire en recouvrement dépend de la réussite. Donc se risquer à travailler avec un prestataire de meilleur qualité ne revient pas à plus cher.

En cas de réussite : On peut raisonnablement espérer que sur certains dossiers le prestataire à 14% ayant mis en œuvre des actions plus pertinentes et plus nombreuses aura obtenu plus de résultats que son confrère à 7%. Il est difficile de se projeter sur un seul dossier, même si le créancier en n’a qu’un seul. Nous donnerons notre exemple sur 5 dossiers de 5 000€ :

LE BILAN AVEC LE CABINET à 7%

Débiteurs

Montant principal

Recouvré

Commissions

L’argent restitué

Le coût du créancier

1

5 000,00 €

–   €

                    –   €

                    –   €

5 000,00 €

2

5 000,00 €

–   €

   –   €

           –   €

5 000,00 €

3

5 000,00 €

5 000,00 €

350,00 €

4 650,00 €

350,00 €

4

5 000,00 €

5 000,00 €

350,00 €

4 650,00 €

350,00 €

5

5 000,00 €

5 000,00 €

350,00 €

4 650,00 €

350,00 €

TOTAUX

25 000,00 €

 15 000,00 €

1 050,00 €

13 950,00 €

11 050,00 €

VERDICT : Il est vraie que  le cabinet à 7% perçoit sur les sommes recouvrées 7% de commissions. 15 000 x 7% = 1 050€.

Il est vrai aussi que sur 25 000€ la somme restituée est de 13 950€. Le coût réel pour le créancier est donc de 25 000 – 13 950 = 11 050€.

Nous considérons que les sommes non recouvrées font partie intégrante du coût.

En pourcentage cela correspond à 11 050/25 000 = 44,20%, ainsi nous avons la preuve que le pourcentage de commission seul (en l’occurrence 7%)  ne veuille rien dire. 


LE BILAN AVEC LE CABINET à 14%

Débiteurs

Montant principal

Recouvré

Commissions

L’argent Restitué

Le coût du créancier

1

5 000,00 €

–   €

–   €

        –   €

5 000,00 €

2

5 000,00 €

5 000,00 €

700,00 €

4 300,00 €

700,00 €

3

5 000,00 €

5 450,00 € *

763,00 €

4 687,00 €

313,00 € **

4

5 000,00 €

5 200,00 € *

728,00 €

4 472,00 €

528,00 € **

5

5 000,00 €

5 000,00 €

700,00 €

4 300,00 €

700,00 €

 TOTAUX

25 000,00 €

 20 650,00 €

2 891,00 €

17 759,00 €

7 241,00 €

* Dossiers soldés avec pénalités.

** Le coût final de ces dossiers est moins élevé grâce aux pénalités qui ont été recouvrées.

VERDICT :  Dans les mêmes circonstances, sur les mêmes dossiers le Cabinet à 14% a réussi à recouvrer un dossier de plus et s’est battu pour solder deux autres dossiers avec les pénalités. Pourquoi? Ses espoirs de gains sont plus élevés, il met en œuvre plus d’actions et il s’agit d’actions ciblées.

Le coût réel pour le créancier est donc de 25 000 – 17 759 = 7 241€.

En pourcentage cela correspond à 7 241/25 000 = 28,96%

Paradoxalement avec le Cabinet plus cher, le créancier économise 11 050 – 7 241 = 3 809€ soit 34,47% sur 11 050€.

EN CONCLUSION : Les commissions des prestataires de recouvrement sont loin de représenter l’ensemble des coûts. La part non recouvrée des créances doit être intégrée dans les coûts.  Comme dans notre exemple, pour le prestataire à 7% la part non recouvrée est parfois presque aussi importante que les commissions du prestataire. Sur 5 dossiers confiés, le Cabinet à 14% n’a réussi à recouvrer qu’un dossier de plus que son confrère et a renversé toute la situation. Imaginez ce qui se passerait sur un nombre de dossiers bien plus important?

Pour répondre à la question posée au début de cet article « Comment calculer le coût du recouvrement? voici les formules que nous proposons :

LE COÛT DU RECOUVREMENT = LA PART DES CRÉANCES NON RECOUVRÉES + LA RÉMUNÉRATION DU PRESTATAIRE – PÉNALITÉS RECOUVRÉES

EN POURCENTAGE = LE COÛT DU RECOUVREMENT/TOTAL CONFIÉ

C’est de cette façon là que nous analysons les résultats des tests et nous comparons nos résultats à ceux de nos confrères.

Comments are closed.