+33 (0)1 53 20 12 76

C’est le chiffre d’affaire à refaire pour compenser un impayé, et ce, sans aucune rentabilité, il s’agit seulement de revenir à la situation initiale comme si l’impayée n’avait jamais eu lieu.

Pendant la réalisation du Chiffre d’affaire compensatoire toute l’entreprise travaille pour rattraper ses pertes, sans aucun bénéfice.

Les entreprises ayant une marge faible ont un chiffre d’affaires compensatoire plus élevé que celles qui ont une marge plus forte. Et comment calculer la marge ?

Hélas ce n’est pas seulement le prix d’achat de la marchandise, il faudra aller un peu plus loin que ça.

Sur votre compte de résultat trouvez « Le résultat d’exploitation », puis divisez-le par « Le Chiffre d’affaires ».

Taux de marge =  Résultat d’exploitation/Chiffre d’affaires

Et le Chiffre d’affaires compensatoire se calcule comme suit : Le chiffre d’affaire impayé / Taux de marge. Ci-dessus un tableau qui donne quelques exemples de Chiffres d’affaires compensatoire selon la marge et l’impayé.

L’impayé est beaucoup plus dévastateur qu’on le croit. Si vous avez un taux de marge de 5%, ce qui est très bien pour une entreprise Française moyenne, alors pour un impayé de 1 000€ il vous faudra réaliser 20 000€ de chiffre d’affaires compensatoire.

Comme vous pouvez le constater « Le petit impayée de 1 000€» n’est pas si petit que ça finalement. Il est préférable que ça soit recouvré et que vous payiez une commission plutôt qu’enregistrer une perte sèche. D’autant plus que si vous en avez plusieurs dans l’année, le combat de recouvrement mérite d’être mené.

Vous la savez bien « tout ce qui mérite d’être fait, mérite aussi d’être bien fait », pour un premier contact appelez nos services au 01 53 20 12 76.

Comments are closed.